Banques françaises à l’international : une expansion mesurée

Créé le

13.01.2014

-

Mis à jour le

14.01.2014

La crise et les nouvelles contraintes réglementaires ont conduit les banques françaises à redimensionner leur réseau d’implantations à l’international. Entre cessions et acquisitions ciblées, l’heure est au recentrage sur leur cœur de métier. Les banques françaises sont aussi confrontées dans certains pays émergents à la montée en puissance des établissements locaux mais aussi de banques étrangères, en particulier anglo-saxonnes.

Les déploiements futurs seront sans doute plus mesurés que par le passé et les positionnements plus affirmés.

La crise et les nouvelles contraintes réglementaires ont conduit les banques françaises à redimensionner leur réseau d’implantations à l’international. Depuis fin 2008, l’heure est à la cession des activités jugées non stratégiques et au recentrage sur leur cœur de métier.

Cependant, comme le souligne Georges Pujals, chargé d’études au Bureau van Dijk et professeur associé à l’INSEEC Business School, « les banques françaises n’ont pas pour autant ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº321