La faillite de la plateforme américaine FTX a conduit l’AMF et l’ACPR à une mise en garde contre les activités d’un acteur proposant en France des produits dérivés sur crypto-actifs sans y être autorisé. Les sénateurs ont aussi adopté un amendement au projet de loi d’adaptation au droit de l’UE qui rendrait ...