Les banques françaises à l’international

Entre replis et conquêtes

La crise et les nouvelles contraintes réglementaires ont conduit les banques françaises à engager une politique vigoureuse de redimensionnement de leur déploiement international. Entre cessions et acquisitions ciblées, l’heure est au recentrage sur leur cœur de métier.

Entre replis et conquêtes

L'auteur

  • Pujals
    • Chargé d’études
      Bureau van Dijk
    • Professeur associé
      INSEEC Business School

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°321

Banques françaises à l’international : une expansion mesurée

Véritable eldorado jusqu’en 2007, le développement des banques françaises à l’international a été malmené par la crise ainsi que par la mise en place des nouvelles contraintes réglementaires. À partir de la fin 2008, elles se sont engagées dans une politique vigoureuse de redimensionnement de leurs périmètres d’activité. Depuis lors, l’heure est à la réduction drastique de leurs bilans (deleveraging) et au recentrage sur leur cœur de métier.Bien que les cessions d’activités non stratégiques aient été très nombreuses, les banques françaises n’ont pas pour autant tiré un trait sur leurs ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Banques françaises à l’international : une expansion mesurée

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet