COP21

Les acteurs privés se mobilisent pour le financement de la transition énergétique

Créé le

22.10.2015

-

Mis à jour le

13.11.2015

« Quand la finance commence à intégrer dans ses normes, dans ses critères, les enjeux climatiques, je ne dis pas qu’il y a espoir, mais il y a la prise en compte de ce qu’est la réalité », déclarait François Hollande le 10 septembre lors du lancement de la mobilisation pour la COP21. En cette année de conférence mondiale sur le climat à Paris, le monde économique et financier commence à intégrer les enjeux de la transition énergétique au cœur de ses choix stratégiques.

Pour reprendre – et actualiser ! – la déclaration de Jacques Chirac[1] au IVe Sommet de la Terre de Johannesburg en 2002 : notre maison brûle… mais nous regardons de moins en moins ailleurs. Il y a aujourd’hui urgence à limiter le réchauffement sous 2 °C pour contenir ses effets dévastateurs sur la terre et sur les hommes… mais il semble qu’en 2015, année de la COP21, la prise de conscience de la nécessité de façonner une économie moins émettrice de CO2 progresse ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº789