Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Le grand examen auquel se prépare la France

Créé le

23.04.2020

-

Mis à jour le

21.05.2021

La France sera prochainement évaluée par ses pairs, membres du GAFI, sur la conformité et l’efficacité de sa politique de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme. Comment s’y prépare-t-elle ? Quels sont ses points forts et les défis à relever ? Les acteurs de la sphère financière qui porteront le dossier français ont répondu à l’appel de Revue Banque.

Tout juste trentenaire, le Groupe d'action financière (GAFI) – ou Financial Action Task Force (FATF) –, rassemble des représentants de la Commission européenne, des États membres du G7 et de huit autres pays. Il procède à des évaluations mutuelles de la politique de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme (LCB-FT) menée chaque pays, et contrôle la bonne mise en œuvre de ses recommandations et l’efficacité des dispositifs.

Le tour de la France approche. Des évaluateurs internationaux ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº844