Contrôle prudentiel bancaire

« L’ACPR a une approche de contrôle fondée sur les risques et affinée au fil des ans »

L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) est impliquée à toutes les étapes du processus de préparation de l'évaluation par le GAFI. Le secteur financier sous son contrôle représente une partie très significative du dispositif, avec environ 94 % des déclarations de soupçon faites en France.

Contrôle

L'auteur

Revue de l'article

Quel est le rôle de votre institution dans la préparation de l'évaluation mutuelle de la France par le GAFI ?Les réponses de la France sont coordonnées par une task force interministérielle créée sous l’égide du Conseil d’orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (COLB), réunissant les autorités concernées, dont l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). L’ACPR est ainsi impliquée à toutes les étapes du processus. Nous avons tout d’abord contribué à la description du dispositif législatif et réglementaire français, pour la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Le grand examen auquel se prépare la France

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet