La nouvelle classification des investisseurs en droit émirati des marchés financiers :
un pas sur les traces du législateur européen

Créé le

02.12.2022

Dans le but d’avoir un environnement d’investissement attractif et compétitif dans la région du Moyen-Orient, les Émirats Arabes Unis (EAU) essayent de s’aligner avec les normes européennes et internationales en adoptant une nouvelle classification des investisseurs dans le domaine des activités financières. Cette nouvelle obligation
de classification mérite donc une analyse profonde qui passe, premièrement, par une définition de
ces critères de classification, puis, deuxièmement, par une précision sur sa mise en œuvre.

Image

Classés 16es par la Banque Mondiale en termes de climat des affaires1, les Émirats Arabes Unis (EAU) continuent de déployer d’amples efforts pour posséder un environnement d’investissement de première classe et une infrastructure logistique intégrée. En 2020, le gouvernement a lancé le plan d’économie cinquantaine conformément aux objectifs stratégiques centenaires. L’investissement étranger constituait l’un des axes de ce plan cinquantaine. L’élaboration d’un environnement législatif avancé était l’un des piliers de l’économie pour la prochaine décade. D’où un mouvement massif et précipité de ...

À retrouver dans la revue
Image
Banque et Droit Nº206
Ed 2023