Après le « say on pay », le « say on climate » ?

Créé le

16.08.2021

Le say on climate entend imposer aux sociétés cotées de prendre en compte de manière effective l’incidence de leur activité sur l’évolution du climat en permettant aux actionnaires d’en délibérer tous les ans. Comme presque toujours, ce mouvement est né aux Etats-Unis et se répand en Europe et maintenant en France. Il ne cesse de s’amplifier au point que de plus en plus de sociétés s’y soumettent spontanément, sans attendre que des actionnaires actifs ou activistes le leur imposent. ...

À retrouver dans la revue
Image
Banque et Droit Nº198