Services

DSP2 : Un nouvel univers de business

Créé le

08.04.2019

-

Mis à jour le

10.11.2020

Agrégation de comptes, initiation de paiement, cash back, virement instantané : le « développement de moyens de paiement innovants, accessibles et faciles à utiliser » est l’objectif phare de la deuxième directive européenne sur les services de paiement, en vigueur dans l’Union Européenne depuis le 13 janvier 2018, et des normes techniques de réglementation qui la complètent et entreront en application le 14 septembre 2019. Comment les banques, les FinTechs et les commerçants se préparent-ils à cette échéance ? Qui tirera le mieux son épingle du jeu ?

Nombreux sont les acteurs bancaires qui n’ont bougé qu’au dernier moment, le 14 mars dernier. Ils étaient alors contraints d’ouvrir leurs interfaces de partage de données sécurisées (Application Programming Interface – API) pour une période de six mois de tests, imposée par la nouvelle réglementation. Auparavant, les mêmes semblaient faire la sourde oreille aux sollicitations des « tiers prestataires de services de paiement ». En leur accordant l’accès aux comptes des clients des établissements ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº379