application

Authentification forte/API – Avis de l’ABE du 4 juin 2020 : un changement de cap ?

Créé le

13.10.2020

À travers son avis publié le 4 juin dernier, l’ABE dresse un état des lieux des pratiques jugées non conformes à la DSP 2 dans le cadre – singulier – de la mise en œuvre des API bancaires. Empreint d’un tropisme inédit pour les établissements teneurs de comptes, cet avis annoncerait-il un changement de cap ? Dans un contexte marqué par une pression concurrentielle exacerbée, la maîtrise des nouvelles technologies appliquées au secteur bancaire – au premier chef, et avec une particulière acuité, l’authentification forte et les API – s’avérera décisive dans la conquête de nouveaux marchés.

Image

La mise en œuvre complexe de la deuxième Directive sur les services de paiement[1] (fréquemment désignée sous l’acronyme « DSP 2 ») appelait, en raison de la nature éminemment générique des principes qu’elle introduit, des compléments techniques indispensables, matérialisés par une série d’actes d’exécution. Clef de voûte de ce dispositif, le Règlement délégué (UE) n° 2018/389 (ci-après les « RTS » ou Regulatory Technical ...

À retrouver dans la revue
Image
Banque et Droit Nº193
Ed 2023