Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Finance climat

Comment le monde financier se prépare au scénario 2°C

Créé le

26.09.2017

-

Mis à jour le

18.10.2017

L’existence des dérèglements climatiques et la nécessité de limiter le réchauffement sous les 2°C comme le préconise l’Accord de Paris ne sont quasiment plus remis en cause aujourd’hui. Le secteur financier s’empare de plus en plus du sujet climat. La volonté d’établir un reporting de l’exposition de chaque acteur aux risques climatiques progresse, comme celle d’agir pour réorienter investissements et financements et construire une économie bas carbone.

Ce que la crise de 2007-2008 n’a pas réussi à faire, l’urgence climatique le réussira-t-elle ? Transformer la finance en finance durable, de long terme. Ce qui signifie désormais la rendre compatible avec un scénario de limitation du réchauffement à moins de 2 °C en 2100, selon la trajectoire que propose l’Accord de Paris signé lors de la CoP21 en décembre 2015. C’est-à-dire construire une économie « bas carbone » qui réduit les émissions de gaz à ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº812
CB Bâle