Congrès

Coopération

Une charte pour l’Union bancaire francophone

Créé le

21.06.2013

-

Mis à jour le

25.06.2013

L’Union bancaire francophone (UBF), lancée en septembre 2012 à Marrakech, a été confirmée par la signature d’une charte définissant ses objectifs et son organisation, lors de la réunion de son comité de pilotage du 14 juin dernier.

L’UBF, qui bénéficie du soutien de l’Organisation internationale de la francophonie, regroupe 20 associations et fédérations d’associations bancaires (voir Encadré), qui s’engagent à encourager la collecte et la circulation d’informations, à partager expériences et savoir-faire, à favoriser la coopération internationale dans les milieux professionnels, à échanger la connaissance scientifique, ainsi qu’à mutualiser leurs efforts, notamment en matière de préparation de manifestations nationales ou internationales. L’UBF se veut une structure légère qui sera principalement animée par son comité de pilotage, mais qui disposera d’un site Internet pour diffuser des informations et données sur ses travaux, notamment à la suite des conférences qui seront organisées sur un rythme bisannuel, avec diffusion de bonnes pratiques et synthèse de la mise en œuvre des préconisations.

La première conférence de Marrakech a porté sur le thème de l’environnement et de l’accompagnement des TPE et PME ; la prochaine aura lieu à Bruxelles en 2014 sur la question de l’inclusion financière. D’autres sujets d’échange sont à l’étude, notamment la sécurité des biens et des personnes, les codes de conduite et d’éthique, les bureaux de crédit ou encore la fiscalité.

Enfin, de nouveaux pays francophones pourraient rejoindre l’UBF, comme le Burkina-Faso (représenté à l’heure actuelle par l’ UEMOA [1] , mais qui sera à terme un membre direct), ou encore Haïti, le Burundi ou le Rwanda, pays qui suivent de près cette initiative. E. C.

1 Union économique et monétaire ouest-africaine.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº762
Notes :
1 Union économique et monétaire ouest-africaine.