Sécurisation des cartes sans contact : un problème légal ?

Créé le

21.06.2012

-

Mis à jour le

27.06.2012

Outre les risques potentiels pour la sécurité des transactions financières, cette absence de sécurisation des cartes NFC peut soulever un problème d’ordre juridique : en effet, la loi n° 78-17 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés prévoit une protection des données personnelles stockées dans un dispositif par le propriétaire du dispositif. Or, les émetteurs des cartes bancaires restent propriétaires de celles-ci et ils ont l’obligation (de moyens, sinon de résultat) de protéger les informations confidentielles que celles-ci contiennent. Que se passera-t-il le jour où un client tatillon ou victime d’une fraude se retournera en justice contre sa banque ? La CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a annoncé le 10 mai dernier qu’elle se penchait sur la question de la sécurité des cartes NFC et devrait émettre son avis durant le courant de l’été.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº750