La révision du MREL en discussion

Créé le

14.12.2017

-

Mis à jour le

21.12.2017

Le ratio MREL obligera les banques à émettre un minimum d’actions et d’obligations qui seront en première ligne en cas de bail-in, ce qui protège (sans les immuniser) les instruments plus sécurisés. Ce ratio est en cours de révision et, à mi-décembre 2017, les discussions au sein du Conseil européen n’étaient toujours pas finalisées. Cette révision a notamment pour objectif d’intégrer dans le MREL les principes d’un ratio similaire, la TLAC, adoptés à l’échelle internationale et qui ne concernent que les grands établissements systémiques.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº815