Répartition et capitalisation : les termes du débat

Créé le

15.05.2013

-

Mis à jour le

05.06.2013

Les arguments le plus souvent avancés en faveur de la capitalisation sont que celle-ci serait plus résistante aux chocs démographiques et que son rendement de long terme serait plus élevé que celui de la répartition. La capitalisation présenterait également l’avantage de favoriser l’accumulation d’épargne et donc les investissements dans l’économie. Retour sur ces trois arguments.

La performance des deux systèmes est caractérisée par leurs rendements actuariels : rendement des ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº761bis