NPL européens : les solutions grecque et italienne retiennent l’attention

Créé le

14.01.2021

En 2016, le gouvernement italien a introduit le mécanisme de titrisations garanties : Garanzia sulla Cartolarizzazione delle Sofferenze (GACS). Ce mécanisme a facilité le marché secondaire des NPL détenus par les banques italiennes, en offrant une garantie publique aux obligations seniors à faible risque, et a ainsi augmenté la qualité de crédit des tranches seniors. La Grèce a également connu un marché très actif, avec un recours accru à la titrisation comme outil de résolution des problèmes liés aux NPL, ainsi que la mise en place du système de garantie « Hercules » proche du mécanisme italien. Les quatre marchés les plus actifs post-crise financière ont été l’Italie, l’Irlande, l’Espagne et le Royaume-Uni, les acheteurs étant principalement des investisseurs nord-américains (basés aux États-Unis et au Canada) [1] .

 

1 Parlement européen, Loan servicers and buyers and recovery of collateral, novembre 2018.

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº853
Notes :
1 Parlement européen, Loan servicers and buyers and recovery of collateral, novembre 2018.