Vers une logique de responsabilisation

Nouveaux concepts du RGPD : quels enjeux juridiques ?

Créé le

05.07.2017

-

Mis à jour le

04.12.2017

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) favorise une approche par les risques de la protection des données personnelles et introduit un nouveau principe de responsabilité des responsables des traitements de données, auquel sont associés des obligations diverses et, plus concrètement, un ensemble d’outils à adapter à la banque.

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) du 27 avril 2016 sera applicable dans moins d’un an, le 25 mai 2018. Ce texte est considéré comme un véritable « changement de culture »[1] par rapport à la législation aujourd’hui appliquée par les entreprises, dont les banques. Le temps est désormais compté pour les responsables de traitement et les sous-traitants qui doivent d’ores et déjà modifier leurs pratiques, le RGPD ayant des conséquences ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº360
Club Banque