« Il ne faut pas surréagir »

Créé le

21.06.2012

-

Mis à jour le

27.06.2012

Le point de vue de …. Willy Dubost, Directeur du département systèmes et moyens de paiement à la Fédération bancaire française

« Le problème de la sécurité liée aux fonctions de paiement sans contact est effectivement connu des acteurs de la chaîne de paiement et mérite une analyse sérieuse et poussée. Des experts techniques sur ces questions de sécurité ainsi que les autorités concernées sont en train d’examiner de près le sujet. À partir de leurs conclusions, nous pourrons affiner les réponses appropriées qu’il convient d’apporter à cette question.

Cependant il ne faut pas surréagir : d’une part, le niveau de fraude reste aujourd’hui maîtrisé ; d’autre part, les cartes connaissent de nombreuses innovations et nouvelles fonctions, et il peut arriver que le niveau de sécurité qui les entoure ne progresse pas aussi rapidement. Cela demande des ajustements constants et permanents que nous connaissons bien, mais il ne faudrait pas non plus , pour ces raisons, freiner exagérément des applications utiles aux clients. Enfin, notons que la démonstration a été réalisée sur un certain type de cartes sans contact. Il n’est pas encore certain que toutes les cartes, notamment françaises, soient concernées avec la même intensité. Laissons conclure les experts et les autorités. »

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº750