La future présidence française s'organise

Créé le

24.06.2008

-

Mis à jour le

04.01.2010

La supervision prend en compte, d'une part, l'établissement de la réglementation prudentielle et, d'autre part, la surveillance des établissements de crédits, à savoir le contrôle. La présidence française, qui débutera le 1er juillet 2008, a pour ambition d'avancer de manière décisive sur le dossier avant la fin de son mandat fin décembre 2008.