CB

Crises souveraines

Le FMI ne fera pas de figuration

Créé le

08.09.2011

-

Mis à jour le

14.09.2011

« Il est urgent de recapitaliser les banques [européennes]. Elles doivent être suffisamment solides pour faire face aux risques que représentent les dettes publiques et la faiblesse de la croissance. » C’est un pavé dans la mare qu’a jeté Christine Lagarde sous sa nouvelle casquette de directrice générale du FMI, le 27 août à Jackson Hole, créant une vive émotion de ce côté-ci de l’Atlantique. Du président de la BCE, Jean-Claude Trichet, à la directrice générale ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº295