Fraude

« La cybercriminalité doit être contrée par une cybersécurité efficace »

Créé le

20.02.2015

-

Mis à jour le

19.03.2015

Les fraudes au virement se multiplient : parmi elles, la fraude « au président », dans laquelle un escroc se fait passer pour un dirigeant pour faire exécuter en urgence un virement de gros montant, ou encore celle qui consiste à détourner les RIB des fournisseurs en attente de paiement. Favorisées par les nouvelles technologies et pouvant s'assimiler à de nouvelles formes de cybercriminalité, ces fraudes sont l’œuvre de bandes organisées qui font preuve d’une grande efficacité dans la préparation de leur forfait.

Image

Comment les entreprises, et parmi lesquelles de très grands groupes, se laissent-elles piéger ?

Les entreprises sont confrontées  à des organisations mafieuses d’une grande intelligence et qui préparent soigneusement leur forfait avant d’agir. Récemment, les forces de police ont trouvé, dans des documents saisis au cours de leurs enquêtes, un scénario très précis de questions, de rebonds sur les réponses éventuelles, un véritable argumentaire pour soutirer aux entreprises de ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº782