Square
 

La Haute Cour espagnole inflige un revers à Worldcoin

Créé le

19.03.2024

La Haute Cour espagnole a confirmé en mars l’interdiction temporaire de l’initiative de numérisation de l’iris de Worldcoin, un projet cofondé par Sam Altman, fondateur d’OpenAI, confirmant ainsi la décision prise quelques jours auparavant par l’autorité espagnole de régulation de la protection des données, l’AEPD. Cette dernière avait demandé à Worldcoin de cesser de collecter des informations personnelles et d’arrêter d’utiliser les données qu’elle avait déjà recueillies.

L’affaire a fait grand bruit dans le pays et suscité un certain nombre de plaintes pour manque d’informations. Sur le principe, les utilisateurs doivent télécharger l’application puis scanner leur iris avec un appareil dédié, appelé Orb, dans un lieu référencé par la société, souvent des centres commerciaux en Espagne, en échange d’un paiement par cryptos. À l’heure actuelle, plus de 4 millions de personnes dans 120 pays ont adhéré au programme de Worldcoin.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº891