Crédit immobilier

Le modèle français menacé

Créé le

26.09.2016

-

Mis à jour le

05.10.2016

Les français sont habitués à emprunter à taux fixe et en fonction de leurs revenus. Cette pratique est menacée par les travaux du Comité de Bâle qui élabore des standards bancaires internationaux. Si bien que l'Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté des résolutions pour tirer la sonnette d'alarme.

Inquiets face aux travaux du Comité de Bâle qui pourraient bouleverser les pratiques françaises en matière de crédit immobilier, les députés et sénateurs se sont mobilisés en adoptant des résolutions[1] très similaires montrant leur attachement au modèle actuel : des crédits à taux fixes octroyés en fonction des revenus et assortis d’un cautionnement.

Ces trois critères sont menacés par le Comité de Bâle. Il prépare actuellement la réforme ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº800