Cet article appartient au dossier : Crédit immobilier, Le modèle français menacé.

Crédit à l'habitat

Les ressorts du modèle français

Face à des intentions réglementaires qui pourraient mettre en cause la façon dont les banques françaises octroient des crédits immobiliers, l’une d’elle – Société Générale – explique comment elle gère les risques liés à ces actifs.

taux

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°800

Crédit immobilier : le modèle français menacé

Pour la Société Générale, comme pour le reste de l’industrie bancaire française, le crédit à l’habitat est un produit permettant d’entretenir une relation durable avec ses clients particuliers. Avec une production de prêts immobiliers essentiellement à taux fixe, Société Générale ne déroge pas au modèle français qui utilise les dépôts stables de ses clients pour offrir des crédits dont les conditions protègent les emprunteurs contre les mouvements de taux et leur garantissent une grande stabilité dans leur effort de remboursement. En contrepartie, Société Générale enregistre un faible coût ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Le modèle français menacé

Sur le même sujet