DSP2

L'ouverture au prix de la conformité

Créé le

25.03.2019

-

Mis à jour le

01.04.2019

La deuxième directive sur les services de paiement (DSP 2) a pour objectif d'encourager fortement l'innovation et le développement de nouveaux services, mais elle impose aussi la transparence aux acteurs du secteur bancaire, qu'ils soient historiques ou nouveaux venus. Ceux-ci devront faire face à de très fortes exigences de sécurité, de protection des données, et répondre à de nombreuses obligations déclaratives auprès de leurs autorités de tutelle. À six mois de l'entrée en vigueur des normes techniques de réglementation (RTS), acteurs historiques et FinTechs achèvent leur mise en conformité.

Le 14 mars dernier, les FinTechs ont plongé dans un grand « bac à sable » technologique. Elles ont six mois pour expérimenter le fonctionnement des APIs bancaires. Contraintes par la réglementation, les banques ont dû mettre à disposition des prestataires de services de paiement agréés leurs interfaces de programmation applicatives (API), afin de leur donner accès aux informations des comptes de paiement de leurs clients, de manière sécurisée. Tout devrait être en ordre de marche le 14 septembre ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº831