Diversité

La Société Générale s'engage pour l'emploi

Créé le

19.02.2015

-

Mis à jour le

26.02.2015

La mission Handicap de la Société Générale s’apprête à organiser, le 19 mars prochain, la 7e édition du Pass pour l’emploi, le plus important salon de recrutement d’Île-de-France pour les personnes en situation de handicap.

Image

Dans quelles conditions la mission Handicap que vous dirigez a-t-elle été créée ?

Cette mission, dont les contours ont été fixés par un accord d’entreprise, a vu le jour en 2007, dans la continuité de la loi Handicap du 11 février 2005. Elle compte aujourd’hui six personnes qui assurent à la fois des missions de recrutement, d’insertion, au travers de formations, mais également de sensibilisation des personnels.

Pour les salariés en poste, nous cherchons à assurer le maintien dans l’emploi, ce qui peut impliquer l’adaptation du poste de travail. En fonction des situations, notre action peut être ponctuelle, avec la mise à disposition d’un matériel ou d’un logiciel adapté ; d’autres cas nécessitent un accompagnement spécifique, en lien avec la médecine du travail. Cette prise en charge inclut un plan de formation sur mesure. Nous nous assurons également que la gestion de carrière tient compte de la situation particulière du salarié.

Qu’est-ce qui a conduit votre groupe à organiser un salon de l’emploi pour les personnes en situation de handicap ?

Nous tirons nos missions des accords d’entreprise – trois au total – qui se sont succédé depuis la création de cette mission. Le Pass pour l’emploi est l’une des toutes premières initiatives imaginée par mes prédécesseurs à ce poste. La première édition de ce salon s’est tenue en 2009, sur le parvis de La Défense, où la Société Générale dispose de nombreuses implantations. Ce projet est parti de statistiques sans appel : le taux de chômage des personnes en situation de handicap est de 20 % ; 80 % des bacheliers ne poursuivent pas leurs études. Il fallait une action forte pour rapprocher les handicapés du monde du travail.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº782