Paiement sans contact : Crédit Agricole de Bretagne se lance en mai

Créé le

16.03.2012

-

Mis à jour le

28.03.2012

Deux ans après le lancement de Nice sans contact, une grande banque décide de généraliser son offre en la matière : le Crédit Agricole de Bretagne se jette à l’eau à partir de mai dans cinq villes petites et moyennes, peu avant l'entrée de Rennes dans le jeu.

À partir du 20 mai, le Crédit Agricole de Bretagne passera en sans contact dans cinq villes de la région : Saint-Brieuc ( 46 013 habitants [1] ), Quimperlé (11 088), Lesneven (6 794), Pontivy (13 693) et Ploërmel (9 008). Concrètement, tous les habitants clients du Crédit Agricole et détenteurs d’une carte MasterCard – soit 95 % des porteurs, selon Bertrand Le Boité, directeur du projet paiement sans contact pour Crédit Agricole de Bretagne – auront un renouvellement anticipé de leur carte pour recevoir une version duale, avec et sans contact. Parallèlement, les commerçants affiliés recevront, également gratuitement, un terminal de paiement compatible ou verront la fonction activée sur leur caisse.

Dans le même temps, dans toute la région, les cartes Crédit Agricole de Bretagne arrivées à échéance seront remplacées par des versions duales lors du renouvellement, et les TPE des commerçants mis à jour au moment du changement de machine. Les habitants et commerçants de Rennes (206 604 habitants) leur emboîteront le pas à partir de septembre, lorsque celle-ci rejoindra Nice, Strasbourg et Caen en tant que ville sans contact. Le but est de basculer l’ensemble des clients particuliers du Crédit Agricole de Bretagne en 3 ans, et l’ensemble des commerçants en 4 à 5 ans. Parmi les personnes n’habitant pas dans les villes concernées, les plus pressées pourront demander à partir du mois de juin le renouvellement par anticipation de leurs cartes en mode duale. « Cela représente 1,6 million de clients et 1 million de cartes, estime Bertrand Le Boité. Nous avons choisi pour ce lancement des villes de différentes tailles, mais avec une forte activité commerciale et un attrait manifeste pour le sans contact et l’innovation technologique. » Celui-ci rappelle d’ailleurs que si le porte-monnaie électronique Moneo n’a pas rencontré un succès populaire sur l’ensemble du territoire national lors de son lancement fin 1999, celui-ci avait séduit les Bretons.

Puisque le Crédit Agricole de Bretagne a officialisé son lancement et que le Crédit Mutuel, très impliqué dans l’expérience de Strasbourg, compte passer en douceur l’ensemble de ses clients en sans contact (voir Revue Banque n° 736), on peut supposer que les autres banques majeures vont rapidement suivre le mouvement. En tenant compte des leçons de Moneo ?

S.C.

1 Décompte des populations selon les recensements de l’INSEE effectués entre 2008 et 2009.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº747
Notes :
1 Décompte des populations selon les recensements de l’INSEE effectués entre 2008 et 2009.