Marchés de dérivés

Les Credit Default Swaps souverains et la crise

Créé le

15.05.2012

-

Mis à jour le

21.08.2012

Bien que globalement en forte croissance sur les dernières années, le marché des Credit Default Swaps (CDS), en particulier celui des CDS souverains, ne représente qu’une faible proportion de l’ensemble des dérivés de crédit. Cependant, des études empiriques montrent que les CDS souverains peuvent être considérés comme un indicateur pertinent du risque souverain.

 

Image

Les marchés de dérivés de crédit ont affiché un dynamisme exceptionnel au cours des dernières années. Ainsi, l’encours des transactions relatives à tous les contrats est passé de 296 670 milliards de dollars en décembre 2005 à 706 884 milliards en juin 2011 – soit une progression de près de 240 % en moins de six ans et demi –, avant de retomber à 647 762 milliards, soit le même niveau que celui du premier semestre 2008[1] (voir Graphique 1). ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº749bis