L’impact d’un doublement des plafonds : les estimations retenues par la mission

Créé le

20.09.2012

-

Mis à jour le

26.09.2012

  • 30 à 55 milliards d’euros de collecte supplémentaire sur 2 ans (en provenance pour les deux tiers des livrets fiscalisés et pour un tiers de l’assurance-vie).
  • 20 à 35 milliards d’euros de ressources liquides en moins pour les banques (soit 5 à 10 % des besoins engendrés par le ratio de liquidité de Bâle III).
  • La décision du 22 août (hausse de 25 % seulement du plafond du livret A) se traduirait, quant à elle, par une collecte supplémentaire de 40 milliards d’euros environ, soit 15 milliards de ressources liquides en moins.

    À retrouver dans la revue
    Image
    Revue Banque Nº752