Cryptographie

Les NFT séduisent les artistes

Créé le

09.11.2021

Bulle spéculative ou non, la vente de non fongible token (NFT) devient monnaie courante dans la musique et le cinéma : ils sortent de la sphère des geeks ou des early adopters. L'un des premiers artistes majeurs français à se lancer dans l’aventure, le rappeur Booba a sorti un titre, Tn, existant uniquement sous cette forme. 25 000 jetons (tokens) ont été proposés à la vente le 3 novembre dernier. Chacun d’eux contenait le morceau à écouter et un extrait de cinq secondes du clip correspondant – dont l’intégralité a été mise à disposition des seuls acheteurs du NFT cinq jours plus tard. La vente a eu lieu sur la section NFT du site de l'artiste, hébergé par sa maison de disques, UMG. La transaction s’est faite en Ethereum, l’une des principales cryptomonnaies.

De son côté, la plateforme de jeux Sandbox, spécialisée dans les NFT, vient de lever près de 100 millions de dollars, tandis que le réalisateur Quentin Tarantino s’apprête à vendre en NFT des scènes de son film Pulp Fiction ne figurant pas dans la version sortie en salles. Les jetons donneront également accès aux premiers scénarios manuscrits et aux commentaires de son metteur en scène. Quentin Tarantino s’est adjoint les services de Secret Network, à qui il a confié la préservation des données personnelles de ses clients, sachant que les NFT exaspèrent les convoitises. Les franchises James Bond et Matrix devraient elles aussi faire appel prochainement aux NFT.

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº862