Salesforce

Titrisation : pour une meilleure répartition des risques

Créé le

25.09.2015

-

Mis à jour le

12.09.2016

La relance de la titrisation occupe une place centrale dans le projet d’Union des marchés de capitaux de la Commission européenne. Elle doit faciliter le mouvement de désintermédiation du financement de l’économie. Mais en l’état actuel, la titrisation sert surtout à accéder à la liquidité. Le cadre visant à favoriser les opérations « simples, transparentes et standardisées » changera-t-il la donne ?

Après avoir été dénoncée comme le mal incarné au lendemain de la faillite de Lehman Brothers, voilà la titrisation propulsée sur le devant de la scène en tant que brique essentielle du projet d’Union des marchés de capitaux (UMC) de la Commission Juncker. « Si les titrisations de créances PME revenaient – de manière sécurisée – ne serait-ce qu’à la moitié de leur niveau de 2007, cela pourrait représenter quelque 20 milliards d’euros ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº788
FDA JUIN