Pays-Bas : quelle effectivité pour le serment des banquiers ?

Créé le

19.06.2017

-

Mis à jour le

29.06.2017

Depuis 2015, les banquiers néerlandais sont obligés par la loi de prêter serment qu’ils agiront de manière éthique. C’est une fondation indépendante qui recueille les déclarations d’infractions et fixe les sanctions suivant une procédure en trois étapes. À ce jour, 87 000 banquiers ont prêté serment et quatre ont été reconnus coupables de violation sur 141 rapports : un n’a pas été sanctionné, deux ont été interdits d’exercice pendant 6 mois et un pendant un an. Parmi les cas condamnés, un salarié avait consulté les données financières de certains de ses proches, un autre avait abusivement bloqué le compte d’un client.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº810