Culture

Monument historique: un risque sous-estimé, une gestion déficiente

Créé le

29.10.2020

Si la gestion du risque lié aux monuments historiques par l’État français laisse à désirer, il n’en va pas de même partout dans le monde. Au Royaume-Uni, il existe un produit d’assurance spécifique aux risques des monuments historiques. La mise en place d’un tel produit serait souhaitable en France.

La réflexion sur l’exposition aux risques des monuments historiques débute avec l’incendie spectaculaire du 15 avril 2019 de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. La société française découvre alors que les monuments historiques sont porteurs de l’héritage culturel de la Nation. Or ceux-ci sont très nombreux : selon l’Article L1 du Code du patrimoine, le monument est défini comme « l’ensemble des biens immobiliers ou mobiliers, relevant de la propriété publique ou privée, ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº396