L’inflation : ce mal insidieux qui compromet l’avenir

Créé le

10.11.2022

-

Mis à jour le

21.11.2022

Si l’on n’attaque pas l’inflation dès le début avec suffisamment de vigueur, elle devient de plus en plus difficile à combattre. Et cela se paye toujours très cher. La crédibilité des banques centrales est en jeu.

Image

On entend parfois dire que les relèvements de taux décidés par les banques centrales depuis quelques mois ont fortement durci les conditions monétaires. C’est là une illusion.

En effet, il faut toujours raisonner en termes de taux réels. Avec une inflation de 10,7 %, les taux réels se sont très substantiellement détendus. Ils sont beaucoup plus négatifs qu’ils ne l’étaient avant que l’inflation ne surgisse, à la fin de 2021.

Avant le déclenchement de la hausse des prix, l’inflation était autour de 1 % et les taux directeurs à 0, soit des taux réels négatifs de 1 %. Aujourd’hui, en ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº874bis
Club Banque