Royaume-Uni

Londres ne lâche rien !

Créé le

11.05.2015

-

Mis à jour le

27.05.2015

Depuis la crise, le régulateur britannique a pris des mesures très contraignantes pour encadrer le secteur bancaire. Par ailleurs, la Grande-Bretagne doit désormais composer avec l'incertitude créée par un potentiel « Brexit ». Mais la Place reste toujours autant tournée vers la finance.

Image

Quel est le poids de Londres dans la finance européenne ?

Dans une récente publication de Nicolas Véron pour l'institut Bruegel[1] , celui-ci montre bien le poids de Londres à l’intérieur de l’Union européenne. Suivant les métiers, la Place anglaise représente entre 30 et 80 % de l'activité globale. Mais une étude publiée par la BRI en 2012[2] montre que la finance ne contribue plus à la croissance lorsqu'elle atteint un niveau trop important dans l'activité du pays (voir Encadré 1). ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº785bis