Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Liquidity Coverage Ratio (LCR) : le Comité de Bâle fait un pas en avant

Créé le

05.02.2013

-

Mis à jour le

13.02.2013

Le 6 janvier 2013, le ratio de liquidité à un mois de Bâle III a été assoupli par les régulateurs internationaux. Considéré comme « plus réaliste » par les autorités comme par les banques, le LCR nouvelle formule améliore significativement la situation des établissements, notamment français. Mais des points d’achoppement demeurent.

Après deux ans de négociation, avec en première ligne l’industrie et les régulateurs français, le Comité de Bâle a publié le 6 janvier une version révisée de son ratio de liquidité à court terme (LCR). Si le chiffrage précis de leur impact est encore difficile, ces amendements vont en tout cas dans le bon sens. Ce ratio, loué sur le principe par les établissements, était en effet très critiqué sur son mode de calcul initial : les classes d’actifs considérées ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº311
CB Bâle