application

ONG

Les Amis de la Terre jugent les efforts des banques insatisfaisants

Créé le

05.03.2013

-

Mis à jour le

12.03.2013

Dans les secteurs sensibles comme le nucléaire, par exemple, les banques renoncent au financement de certains projets. Mais aucune centrale ne trouve grâce aux yeux des Amis de la Terre qui prônent la fin de cette énergie dangereuse. Pour cette ONG, les banques devraient totalement cesser de financer ce secteur.

Image

Les banques cherchent à réduire leur impact sur l'environnement. Percevez-vous ces efforts ?

J'observe une légère amélioration depuis quelques années. En effet, jusqu'en 2005-2007, les grandes banques nous ignoraient totalement ou refusaient de nous recevoir lorsque nous cherchions à les sensibiliser sur des projets dangereux qu'elles étaient susceptibles de financer. Nous avons manifesté devant leurs sièges sociaux et, peu à peu, le dialogue est devenu possible. Aujourd'hui, nous les rencontrons dès que ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº312