Harmonisation du traitement des OST : la perspective européenne

Créé le

05.12.2013

-

Mis à jour le

24.12.2013

La mise en œuvre du projet français d’harmonisation du traitement des opérations sur titres implique une étroite coordination européenne. Celle-ci est assurée par deux instances faîtières dans le dispositif ​: l’European Mig (Market Implementation Group) et le T2S Harmonisation Steering Group. Celles-ci ne portent pas a priori la même appréciation sur l’avancement des travaux dans l’Hexagone.

Image

Ne pas appliquer un standard ou l’appliquer isolément revient à s’isoler du monde. Ce paradoxe du standard implique que toute mise en œuvre d’un modèle européen de traitement des OST (Opérations sur titres) s’accompagne d’une coordination avec nos voisins. Le projet H2D/HDR[1] français s’est totalement inscrit dans la mouvance d’une organisation européenne déployée autour de ces standards et de leur mise en œuvre.

L’organisation du projet

Si l’origine de ce mouvement remonte ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº767