Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Contre le fichier positif

« Le fichier positif n’est pas une réponse au surendettement des ménages »

Créé le

13.03.2013

-

Mis à jour le

26.03.2013

La majorité des banques voient le fichier positif d’un œil négatif et BNP Paribas mène la fronde des opposants. Martine Boccara, représentante de sa direction juridique, explique pourquoi la banque considère ce fichier inopérant.

Image

BNP Paribas reste opposée au fichier positif tel que devrait le prévoir le projet de loi de réforme du crédit à la consommation. Pourquoi​​ ?

Comme le montre l’enquête typologique de la Banque de France[1] relative au surendettement, cette situation est principalement provoquée par un accident de la vie, par exemple un divorce ou une perte d’emploi. Ce qui signifie que la part du surendettement due à recours excessif au crédit est faible. Par ailleurs, le fichier positif ou le registre national des crédits aux ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº759
CB Bâle