Congrès

Post-marché

Chambres de compensation : entre la souveraineté et le marché

Créé le

28.02.2020

Tandis que le marché souhaite que la compensation des dérivés OTC libellés en euros demeure à Londres, les responsables politiques européens, soucieux de préserver la souveraineté de l’Union européenne, préfèrent voir cette activité migrer vers l’UE à 27. Une telle migration semble impossible à court terme et reste ambitieuse sur le plus long terme. Le régime de l’équivalence va probablement perdurer au-delà du 1er janvier 2021.

Peu connues et pourtant essentielles au bon fonctionnement des marchés financiers, les chambres de compensation (CCP) font partie du paysage depuis de nombreuses années. Ces infrastructures de marché jouent le rôle de contrepartie centrale, en s’intercalant entre le vendeur et l’acheteur d’un produit financier. À travers ce mécanisme, la CCP garantit la bonne exécution des contrats et limite le risque lié au défaut de l’une des contreparties, en réalisant des appels de marge et en disposant d’un fonds ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº843
RB