Paiement

SumUp dopée avec une nouvelle levée de fonds

Créé le

25.10.2022

Concurrencée par les soft-POS (des terminaux virtuels utilisant les capacités NFC des smartphones et tablettes) comme par l’arrivée de nouveaux entrants, dont le terminal de paiement lancé il y a quelque mois par Revolut, la fintech Sum-up a levé 590 millions en octobre. Pionnière du terminal de paiement mobile, elle compte utiliser cet apport d’argent frais « pour accélérer le développement de services et d’outils financiers essentiels aux petites entreprises du monde entier ». Fondée en 2012, l’entreprise est présente dans 35 pays et compte plus de 3 000 employés. Elle revendique plus de 4 millions d’entreprises clientes, « des chauffeurs de taxi aux propriétaires de cafés en passant par les grands stades de sport ». L’an dernier, en octobre 2021, SumUp avait annoncé sa première acquisition hors d’Europe, avec le rachat pour 317 millions de dollars de Fivestars, présenté comme « le plus grand réseau de commerce local » aux États-Unis.

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº873
Club Banque