Square
 

Carte bancaire, consommateurs et marchands

Créé le

19.03.2024

-

Mis à jour le

22.03.2024

Plus de 28 milliards de cartes de paiement sont en circulation dans le monde, dont près de 9,5 milliards rien qu’en Chine. En France, le Groupement des Cartes Bancaires (CB), qui fête ses 40 ans cette année, a certes subi une baisse de 30 % de parts de marché au cours des trois dernières années, selon les données de la Banque Centrale Européenne, mais compte 76 millions de cartes en circulation, toujours 2 millions de commerçants partenaires, mais aussi 2 milliards de transactions e-commerce en plus des 15 milliards en magasins (dont 7 milliards en mode sans contact). Son modèle économique est éprouvé, l’infrastructure maîtrisée et amortie, a rappelé Marie-Anne Livi, directrice Stratégie et Relations de place au Crédit Agricole, lors du dernier France Payments Forum. Pourtant, la carte est absente des discussions de l’European Retail Payments Board (ERPB).

La carte n’est plus incontournable pour les commerçants, comme pour les consommateurs. Florence Segurel, directrice de la Stratégie et du Pilotage des Paiements chez SNCF Voyageurs, s’est montrée critique lors de ce Forum, pointant notamment le manque de transparence dans les services complémentaires, soi-disant « gratuits » mais qui se révèlent être facturés aux commerçants... Quant au client, s’il a utilisé le wallet Apple Pay, il ne reviendra jamais à la carte, a alors estimé Didier Brouat, CCO de Monext.

Que ce soit à travers une carte physique ou intégrée à un wallet avec des fonctionnalités telles que le cashback, le paiement fractionné ou hors ligne, le réseau d’acceptation reste toutefois l’essentiel. Cette réalité a incité JP Morgan à devenir un membre principal du Groupement CB. « Notre ambition est d’offrir à nos clients commerçants un choix varié d’options de services de paiement adaptés à leurs besoins, explique Ludovic Houri, co-Head of EMEA Payments & Commerce Solutions de la première banque américaine à adopter ce statut. Être membre CB nous permet de franchir une nouvelle étape en Europe et en France tout particulièrement. »

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº891
RB