Métiers

Faites place aux nouveaux sièges

Créé le

28.09.2022

-

Mis à jour le

30.09.2022

Les banques françaises bougent au rythme de la ville. Et de la nouvelle organisation du travail. Dernière en date : BPCE. Jamais rien vu d’aussi haut...

Oh, c’est haut ! 180 mètres pour la plus grande des tours Duo dessinées par les Ateliers Jean Nouvel. La « maison commune » des Banques Populaires, des Caisses d’Épargne et de Natixis poursuit son emménagement dans l’un des trois édifices les plus élevés de Paris, après la tour Eiffel et la tour Montparnasse. BPCE y a déjà accueilli 5 000 collaborateurs. Début 2024, ils seront 9 000 à être installés dans le nouveau siège du groupe. Entre étalement urbain – avec le campus Evergreen du Crédit Agricole – et densification – avec les tours Chassagne, Alicante et Granite, complétées en 2013 de l’immeuble Basalte pour les salles de marché de Société Générale –, les banques françaises s’inscrivent dans l’évolution de Paris tout au long de cette dernière décennie. Du côté de BPCE, ce sont les crues de la Seine des années 2010 qui ont fait naître l’idée d’un nouveau siège. Le sujet du travail hybride est arrivé ensuite et s’est matérialisé avec la crise sanitaire.

Du télétravail jusqu’à 10 jours par mois, du flex office avec un taux d’occupation de 60 % : l’organisation a changé... et BPCE a mis à son service toute la connectivité envisageable à ce jour. Les 90 000 m2 de bureaux bénéficient d’un « wellcome bar » où les collaborateurs déposent ordinateurs et smartphones pour être dépannés sur place, de casiers connectés, de formations à la sécurité organisées en réalité virtuelle (casques et manettes !), mais aussi d’une application pour la réservation des espaces de travail, d’une autre pour déclarer tout incident... bref, on y trouve tous les outils pour mettre en œuvre un travail réellement collaboratif. Quatre typologies de postes de travail, des bulles d’échange, des espaces alternatifs, cinq restaurants, un lounge, un espace bien-être : BPCE revendique pour tous ces lieux une performance énergétique aux dernières normes et certifications, qui ne se limite pas à son mur végétal ou à l’accent mis sur le réemploi du mobilier.

L’adaptation des locaux aux nouveaux usages prend forme dans tous les groupes : chez Société Générale, elle doit aboutir à la fin de cette année. Et va souvent de pair avec des arbitrages immobiliers, à l’image de ceux de BNP Paribas, notamment pour 6 000 m2 place du Marché Saint Honoré et pour le « 14 Bergère » que les équipes de gestion d’actifs ont quitté à destination de Nanterre.

Il y a un an, en septembre 2021, c’était la Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM) qui avait déménagé du 17e arrondissement classique vers l’écoquartier Clichy-Batignolles. À cette porte de Paris, comme dans le 13e arrondissement du côté de BPCE, les travaux se poursuivent : à deux pas de la CNCM, le Stream Building de bois et de béton vient tout juste d’être livré. 

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº872
Club Banque