Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Jeffrey Franks

Jeffrey Franks, directeur adjoint du département européen du FMI : « Même si la guerre prend fin rapidement, nous ne nous attendons pas à un rebond significatif en 2023 »

Créé le

18.07.2022

-

Mis à jour le

02.09.2022

Après avoir rencontré la délégation française dans le cadre des Réunions de printemps du Fonds monétaire international (FMI) à Washington, Jeffrey Franks a accordé un entretien à Revue Banque. Un avant-goût des thématiques qu’il abordera lors des consultations du FMI prévues à Paris en juillet.

Le conflit en Ukraine a poussé le FMI à baisser de 3 % à 2 %, entre janvier et avril, sa prévision de croissance du PIB en 2022 dans les économies européennes avancées. Pour la France, ce choc de croissance est plus modéré : 0,6 pb (de 3,5 % à 2,9 %) que pour d’autres pays européens, notamment l’Allemagne, qui voit sa prévision chuter de 1,7 pb à 2,1 %. Pourquoi ?

Par rapport à ses pairs européens tels que l’Allemagne, la France est moins exposée aux effets directs de la guerre en raison de son recours massif à l’énergie nucléaire et de sa faible dépendance au gaz russe (les importations ...

À retrouver dans la revue
Image
Revue Banque Nº870
CB Bâle