Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Stratégie

Le virage digital de la microfinance africaine

Créé le

28.02.2018

-

Mis à jour le

20.03.2018

Malgré ses besoins immenses, le continent africain est à la traîne en matière de développement du microcrédit. Le succès des opérateurs téléphoniques faisant des émules, les institutions de microfinance s’engagent dans des stratégies digitales ambitieuses. L’enjeu étant de ne pas perdre ce qui fait la force du modèle : le contact humain. L’exemple de Microcred au Sénégal.

Avec à peine un quart de la population adulte disposant d’un compte bancaire, l’Afrique apparaît comme une zone de développement porteuse pour les acteurs du microcrédit. Toutefois, selon le Baromètre 2017 de la microfinance[1] , les institutions de microfinance (IMF) en Afrique ont accusé une croissance plus lente que celles des autres régions du monde en termes de nombre d’emprunteurs (+ 2,3 %, contre + 9,6 % globalement), et même une décroissance en termes d’encours (- 0,6 %, contre ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº367
CB Bâle