Recherche

Vers une approche neuronale des risques financiers

Créé le

17.05.2016

-

Mis à jour le

01.06.2016

Au moment où le Big Data et la vitesse accrue de transmission des informations créent de nouvelles contraintes pour le travail cérébral, les neurosciences permettent une analyse fine pour réinterpréter les catégories traditionnelles de l’incertitude, du risque, de l’ambigüité et de la volatilité. Elles ont réussi à dégager les deux composantes neuronales majeures des prises de décisions face aux environnements risqués : l’attente et sa récompense (reward), la confiance et ses différentes modalités.

On pourrait de prime abord s’étonner des relations étroites qui relient plusieurs résultats obtenus par des chercheurs en neurosciences à différents phénomènes observés aujourd’hui au niveau des activités financières, principalement sur les marchés, mais également au cours d’autres opérations comme les grands montages financiers. En effet, Les développements du traitement automatique de données de plus en plus nombreuses, disponibles au moyen de serveurs fournissant des informations ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº797