Kyndryl-THOP-Standard-Banners-1000x90

Valentine Barbelivien, business angel, spécialiste des LegalTechs : « Je n'attends pas la rentabilité, mais un retour sur investissement »

Créé le

01.10.2018

-

Mis à jour le

12.10.2018

Cette avocate spécialisée en gestion d’actifs et structuration de fonds d’investissement est aussi Business Angel, avec une préférence pour les FinTechs, RegTechs et LegalTechs. À ce jour, elle a pris part à dix tours de table, dont celui de la LegalTech Hyperlex, plate-forme d'intelligence artificielle, d'analyse et de gestion de contrats pour les entreprises, et celui de la FinTech Alma, solution de paiement en plusieurs fois à destination des PME.

Comment, d’avocate, devient-on Business Angel ?

Cela fait plus d’une dizaine d’années que je conseille des professionnels de l’investissement, que cela soit en interne, au sein de banques ou sociétés de gestion, ou en cabinets d’avocats. J’ai commencé chez Gide au service marchés de capitaux. Puis je suis partie en Suisse, où j’ai rejoint la société de gestion de fonds alternatifs de la banque Santander, Optimal Investment Services. J’ai ensuite rejoint le département conformité ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº373
CB Bâle