UMC : le retour des vœux pieux ?

Créé le

23.09.2016

-

Mis à jour le

17.10.2016

Alors que les mesures sur la titrisation font du surplace, la Commission européenne poursuit sa feuille de route en faveur d’une Union des marchés de capitaux (UMC). Elle va prochainement proposer un texte sur la restructuration des entreprises européennes et le régime des faillites, dont l’harmonisation est régulièrement citée comme une condition de réussite pour l’UMC. La fiscalité, autre obstacle à l’investissement transfrontière souvent mis en cause, devrait aussi faire l’objet d’une proposition de la Commission en novembre pour réduire la différence de traitement entre la dette et les capitaux propres. Deux sujets sur lesquels les réformes ont jusque-là achoppé.

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº800