application

Environnement

La transition écologique pour l'assureur

Créé le

23.10.2020

L’assureur ne peut ignorer les enjeux environnementaux et en particulier ceux du réchauffement climatique, qui concerne aussi bien le passif de son bilan (avec par exemple la multiplication des évènements climatiques exceptionnels) que l’actif. Parmi les leviers dont elles disposent pour agir positivement sur l’environnement, les compagnies ont la capacité de choisir, en tant qu’investisseurs, des actifs qui, par exemple, contribueront à la décarbonation de l'économie. Toutefois, les investisseurs qui se veulent responsables se heurtent parfois à la réalité du marché et à la réglementation prudentielle.

Image

Le Groupe d’experts sur l’évolution du climat est formel : il sera extrêmement complexe de limiter l’augmentation du réchauffement climatique global à 2 °C, précise-t-il dans son rapport publié en octobre 2018. Des efforts devront être fournis dans tous les secteurs de l'économie pour limiter le réchauffement climatique et ses effets.

Aujourd’hui, nous savons que ce réchauffement est dû à l’augmentation de concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. ...

À retrouver dans la revue
Banque et Stratégie Nº396