Repères

La tenue de marché

Créé le

21.10.2013

-

Mis à jour le

30.10.2013

Lors des discussions autour du rapport Liikanen, la Banque de France et la BCE ont clairement exposé leur position en faveur d’un renforcement de la définition et du suivi  de la tenue de marché plutôt que son cantonnement, considérant que cette activité était consubstantielle aux activités des banques vis-à-vis des entreprises. Ils ont estimé que les investisseurs n’intervenaient sur le marché primaire que dans la mesure où les perspectives de négociation des titres sur le marché secondaire ...

À retrouver dans la revue
Revue Banque Nº765